Je suis dans la baie de Phan Ga dans un adorable village sur pilotis, dont la particularité est d’être entièrement musulman. Avec cette succession de petites maisons en bois, chacune ayant une couleur pastelle distincte, j’ai plus l’impression d’être à Göteborg qu’à Phi Kin. Le chant du muezzin provenant de la splendide mosquée, tout d’or vêtue, ainsi que le tchador que portent les femmes me ramènent à la réalité…